Faire fonctionner les oeuvres

Voici ma présentation « Faire fonctionner les œuvres » utilisée lors des « Rencontres du 3e lieu »
Journée d’étude VDL – Bourgoin-Jallieu
13 décembre 2010

L’animation ci-dessus provient de Google Docs, il est possible que suivant les protections de votre ordinateur et réseau vous ne puissiez pas la voir.
Utilisez alors ce lien direct :
http://docs.google.com/present/view?id=dghmfm2j_87g6wbf9g7
Vous pouvez alors cliquer sur le lien « Afficher la présentation en ligne dans une nouvelle fenêtre » pour ouvrir en grand.

Réenchanter le monde : c’est pas gagné

L’idée de cette expression est qu’il faut réenchanter le monde car il serait désenchanté. Cette notion de "désenchantement du monde" fut développé par le sociologue Max Weber au début du 20e siècle dans son ouvrage: "Éthique protestante et l’esprit du capitalisme". [1]
"Le grand processus, au plan de l’histoire des religions, de désenchantement du monde, qui a débuté avec la prophétie du judaïsme ancien et, en association avec la pensée grecque scientifique, a rejeté tous les moyens magiques de recherche de salut comme relevant de la superstition et du sacrilège, a trouvé ici sa conclusion."
Max Weber.

La suite ->

Ubiquité et volatilité

Voici une synthèse des écrans que j’ai utilisés dans plusieurs conférences et présentations lors du mois de juin. « Ubiquité et volatilité » me semblent deux mots résumant parfaitement la situation actuelle.

L’animation ci-dessus provient de Google Docs, il est possible que suivant les protections de votre ordinateur et réseau vous ne puissiez pas la voir.
Utilisez alors ce lien direct :
http://docs.google.com/present/view?id=dghmfm2j_72fdbkpjfq
Vous pouvez alors cliquer sur le lien « Afficher la présentation en ligne dans une nouvelle fenêtre » pour ouvrir en grand.

Les néos ou la fusion généralisée

Une des particularités des musiques actuelles est de se renouveler tous  les huit ans.  Ce renouvellement s’effectue toujours par la génération la plus jeune (globalement et pour simplifier les 16-24 ans). Cela signifie que tous les huit ans environ les courants innovants, dominants, à la mode changent. Cela  ne signifie pas que les anciens disparaissent, ils sont simplement moins sur le devant de la scène.

La suite ->